OBJECTIF 6 :
Maintenant, les mobilités de demain

Nous croyons à une mobilité choisie et non subie, à la possibilité pour toutes et tous de se déplacer facilement et écologiquement dans toute la ville. Nous offrons des alternatives pour diminuer la place de la voiture au plus vite afin de répondre véritablement aux défis du dérèglement climatique auxquels nous devons faire face. Nous ferons de Lyon une ville respirable et apaisée, où personne ne craint pour sa santé et sa sécurité, où les enfants peuvent aller seules à l’école et où la rue est un espace de paix et de tranquillité.

NOS MESURES

Lyon, ville 100% marchable

Nous mettrons en place un Plan Piéton Lyonnais ambitieux. A 4 ou 5 km/h sur des trajets courts, la marche est le mode de transport le plus efficace en plus

Lyon, une ville 100% cyclable

Le nombre de trajets à vélo augmente de plus de 10% par an. Aujourd’hui les infrastructures ne répondent pas aux nouvelles mobilités, nous saurons y répondre pour soutenir le changement

Encadrement strict des trottinettes

Afin de prévenir les conflits entre les différentes mobilités en garantissant un espace suffisant pour chacun, nous encadrerons strictement les flottes de trottinettes en libre-service à travers des règles applicables

Création d’un réseau d’hôtels de logistique urbaine

La problématique des livraisons doit être prise en compte dans la mise en œuvre de nos politiques économiques et environnementales. Nous proposerons l’installation d’un réseau d’hôtels de logistique urbaine, c’est-à-dire

Limitation du trafic de transit dans la ville

Nous appliquerons des plans de circulation adaptés, renforcerons le dispositif de ZFE (zone à faible émissions) (voir le programme Métropole à ce sujet) et modifierons certaines voies particulièrement génératrices de

Développement d’une offre d’autopartage

Nous travaillerons avec Lyon Parc Auto (LPA) et d’autres opérateurs intégrant des tarifs sociaux pour réduire le nombre de voitures privées ne servant que les week-ends.

Amélioration de l’offre de transports en commun

Nous aurons un plan ambitieux d’amélioration des transports en commun, voir notre programme Métropole à ce propos.

OBJECTIF 7 :
Sécurité et tranquillité
pour toutes et tous

La cohésion sociale et l’apaisement passent par la réappropriation de l’espace public. Nous voulons une vie de quartier animée, avec des espaces de nature et de partage afin de ramener de la civilité entre les usagers et contribuer à faire disparaître les activités illégales afin de favoriser le vivre ensemble. La question de la sécurité et de la tranquillité publique doit être abordée avec humilité et bienveillance pour s’engager sur un sujet qui répond à une attente objective des habitantes. C’est à l’aune de nos valeurs écologistes et citoyennes que nous souhaitons répondre au besoin légitime de tranquillité publique. C’est donc l’ensemble des acteurs concernés qui sera mobilisé, Etat, associations, médiateurs, agents du service public, en lien avec les habitants, pour faire de Lyon une ville apaisée.

NOS MESURES

Création d’un Conseil Lyonnais de la Nuit

Afin de compléter l’application de la « Charte de la vie nocturne », nous renforcerons la concertation et la structuration de l’ensemble des acteurs et actrices de la vie nocturne.

Rapprochement de la police municipale et de la population !

Nous renforcerons la présence quotidienne des policiers municipaux et nous leur donnerons davantage de visibilité et de mobilité : Implantation dans tous les quartiers d’antennes de police municipale Re-négociation du

Diagnostic de l’efficacité du dispositif de vidéosurveillance

Le dispositif vidéosurveillance sera adapté en fonction des conclusions tirées.

Mise en place de la vidéo-verbalisation

A la fois statique et sur véhicule, afin de sanctionner les infractions routières, et certains stationnements.

Mise en place d’un dispositif d’alerte dans les transports en commun

Il est urgent de réagir : 100% des femmes ont déjà été harcelées dans les transports en commun. Nous mettrons en place un dispositif d’alerte, en lien avec le SYTRAL,

Formation de la police aux risques d’agressions liées à toutes les discriminations

C’est-à-dire contre les discriminations sur l’apparence, la religion, les préférences sexuelles, l’origine, l’âge…, notamment homophobes et transphobes, et information de la population sur les lieux d’écoute en cas d’agression. Le

Renforcement des mesures pour garantir la tranquillité des riverain·e·s face à la pollution sonore et visuelle

Nous travaillerons en partenariat avec l’observatoire métropolitain du bruit, Acoucité. La pollution sonore, par exemple, peut faire perdre de 10 mois à 3 ans de « vie en bonne santé ».

Conception des aménagements urbains, notamment de la voirie, de manière à assurer la sécurité de toutes et tous

A titre d’exemple : les abords d’école rendus piétons permettront un accès sûr pour les enfants et faciliteront leur autonomie pour se rendre seuls à l’école (voir objectif 11 la

Dispositif pour garantir l’accompagnement, la sécurité, la santé, des personnes qui vivent de et dans la rue

Nous soutiendrons notamment les acteurs associatifs qui suivent au quotidien les personnes prostituées. Nous veillerons simultanément à prendre en compte les préoccupations des populations riveraines afin que la gestion sociale

Organisation de moments d’informations dans les écoles primaires

Ces évènement permettront de sensibiliser au plus tôt les enfants sur les thèmes du bien vivre ensemble, de l’apaisement des relations humaines, de la sécurité etc. avec l’aide des acteurs

OBJECTIF 8 :
La sobriété énergétique, un enjeu collectif

L’urgence climatique nous oblige à repenser nos modes de consommations énergétiques et à nous adapter au plus vite. Notre vision est celle de la trajectoire NégaWatt : sobriété dans tous les usages, développement de l’efficacité énergétique et production locale d’énergies renouvelables, pour réduire au maximum notre dépendance aux énergies non renouvelables (fossiles et nucléaire) et nos émissions de gaz à effet de serre (GES), développer les matériaux biosourcés, et plus largement réduire notre empreinte écologique. La ville sera candidate pour le label Cit’ergie Gold, plus haut niveau de politique climat énergie européen !

NOS MESURES

Un ou une premier·e adjoint·e au Maire de Lyon en charge de la transition écologique et de la stratégie climat

Son périmètre d’intervention sera transversal et embrassera l’ensemble des politiques publiques municipales.

Multiplication par trois du plan de rénovation des bâtiments municipaux

La part dédiée à la rénovation des bâtiments municipaux dans la programmation pluriannuelle des investissements passera de 60 à 200 M€/an pour améliorer l’isolation et les protéger des canicules. Notre

Exemplarité des déplacements municipaux et de l’éclairage public

Nous réduirons la flotte de véhicules de la Ville, et nous n’achèterons plus que des véhicules à basse émission, aurons recours aux flottes en autopartage et aux vélos. Pour économiser

Recours aux énergies renouvelables (ENR) dès que possible

Nous raccorderons nos bâtiments aux réseaux de chaleur (alimentés notamment au bois issu de forêts gérées durablement) et roulerons au biogaz ou à l’électricité renouvelable. Toute notre électricité et 25%

Participation aux initiatives citoyennes d’énergies renouvelables locales

Nous proposerons par exemple au moins 10 toits de nos écoles pour les panneaux solaires de collectifs d’investissement citoyens comme l’association “Toits en Transition”.

Soutien à la rénovation des logements dans toute la ville

Nous utiliserons tous les moyens de la ville pour appuyer cette compétence essentielle de la métropole, en bonifiant la subvention ECORENO’V pour les copropriétés, particulièrement dans le parc historique. L’objectif

Contrôle de l’efficacité thermique lors de la construction de bâtiments neufs

Notre objectif est de vérifier que le bâtiment est conforme à la réglementation et au permis de construire, en collaboration avec tous les acteurs et les services de l’état concernés.

Etude et promotion de toutes les solutions peu énergivores permettant d’améliorer le confort d’été

Nous souhaitons éviter le recours à la climatisation individuelle (casquettes solaires, végétalisation, réseau de froid de la Part-Dieu, …).

Renforcement des dispositifs existants (prime air bois) et accompagnement des particuliers vers des systèmes de chauffage moins émissifs de particules

Le chauffage au bois est responsable de la moitié de la pollution de l’air en hiver.. Nous accompagnerons les particuliers vers des systèmes moins polluants.

OBJECTIF 9 :

Biodiversité : aux arbres, citoyens !

Les périodes de canicule sont devenues systématiques à Lyon. Nous devons repenser la ville pour la refroidir ! Seuls 10% des espaces de Lyon sont réservés à la nature, soit 13 m² de canopée (l’ombre des arbres) et 8,5 m² d’espaces verts par habitant, quand les autres villes sont presque au double !

NOS MESURES

Chaque habitant·e aura accès à un îlot de fraîcheur à moins de 5 minutes à pied

La végétalisation de la ville sera plurielle et adaptée aux arrondissements : Intégration d’espaces végétalisés dans chaque projet d’aménagement urbain, nous planterons des arbres en pleine terre dès que nous

Création d’un grand plan biodiversité

Afin de stopper la disparition massive d’espèces vivantes, notre plan biodiversité s’appuiera sur le Plan de Développement des Espaces Naturel de la Ville et la trame verte et bleue métropolitaine

Respect du bien-être animal

Nous prendrons en compte le bien-être animal et leurs droits : Option végétarienne quotidienne en cantine scolaire Commande publique de produits d’entretien « 100 % non testés sur les animaux

Transformation du zoo de la Tête d’Or pour améliorer le bien-être des animaux sauvages

Nous ne pouvons plus aujourd’hui exposer comme au 19ème siècle des animaux qui sont aujourd’hui en danger d’extinction dans leurs milieux naturels : Nous ouvrirons un dialogue avec les propriétaires

OBJECTIF 10 :
Tourisme responsable et éco-tourisme

Faire de Lyon une ville végétalisée, apaisée et soutenable, c’est penser son attractivité dans une perspective durable et souhaitable pour tous. Alors que le tourisme augmente à Lyon d’année en année pour atteindre plus de 5 millions de nuitées hôtelières en 2018, il n’est cependant pas sans impact négatif pour l’environnement et la qualité de vie des Lyonnaises. Il est donc crucial d’orienter ce développement vers l’écoresponsabilité.

NOS MESURES

Prise en compte du bilan carbone induit par le déplacement des touristes dans la stratégie promotionnelle de la ville

Par exemple en limitant l’accès des bus traditionnels au profit de transports électriques. D’autre part en prenant en compte l’impact climatique des déplacements – depuis le lieu d’origine des touristes

Promotion de la destination « Lyon » dans les zones touristiques environnantes

Nous mettrons également en avant des activités à faible impact environnemental, notamment le cyclotourisme autour de la Via Rhona ou les visites pédestres guidées.

Soutien aux initiatives favorisant une information claire et transparente concernant l’empreinte carbone et l’origine des produits proposés aux touristes

Cela passera notamment par la création d’un label local de l’écotourisme avec un cahier des charges ambitieux, par l’incitation à l’obtention du label “Lyon Ville Equitable et Durable” par les

Etude d’impact des activités touristiques

La croissance d’activités touristiques anciennes – tourisme fluvial notamment – ou l’émergence d’offres nouvelles – restaurant bus ou circuit en overboard par exemple – feront l’objet d’une étude d’impact afin

Application de la réglementation Airbnb

Nous vérifierons que les logements, notamment professionnels, soient déclarés, qu’ils soient loués moins de 120 jours par an et que la collecte de la taxe de séjour soit effective. (Voir