OBJECTIF 1 :
Une économie innovante,
au service des Lyonnais·e·s et du climat

Selon le GIEC, 50 à 70% des mesures d’atténuation et d’adaptation aux dérèglements climatiques ont vocation à être mis en œuvre à l’échelon local. L’économie de demain sera au service des Lyonnais·e·s et regardera en face les contraintes du climat et des ressources.

NOS MESURES

Aide à l’émergence de projets de l’économie coopérative et écologique

Nous utiliserons toutes les structures d’aide aux jeunes entreprises pour accompagner les initiatives innovantes (couveuses, pépinières, incubateurs etc.).

Relocalisation de l’économie en coopération avec les territoires voisins

Nous sortirons de l’approche consumériste qui a prévalu dans les politiques économiques des mandats passés. Nous refuserons l’implantation de nouvelles grandes surfaces commerciales ainsi que l’extension des surfaces existantes au

Lyon, capitale du numérique responsable

Nous encouragerons la filière en développant tout un panel de projets novateurs : expérimentation de réseaux intelligents dans le domaine public, plateforme d’initiatives citoyennes, aide à la logistique de livraison,

Lyon, capitale du vélo

La filière vélo sera valorisée par la création d’un cluster vélo, c’est-à-dire un réseau d’entreprises, d’acteurs publics et privés, de chercheurs qui coopéreront dans ce domaine.

Lyon, capitale de la gastronomie

Nous nous appuierons sur la richesse de l’agriculture et de l’alimentation régionale pour développer le bien manger bio et local, du champ à l’assiette.

Exemplarité des achats publics

La commande publique généralisera des critères écologiques et sociaux, notamment à travers son Schéma de Promotion des Achats Responsables.

Création d’une conférence citoyenne permanente pour le climat

Celle-ci intégrera des chercheurs et acteurs économiques et chargée d’éclairer la Ville dans sa transition écologique.

Renforcement de l’économie coopérative

Utilisation et création d’espaces de travail partagés et collaboratifs dans tous les arrondissements qui prendront la forme d’espaces de coworking, d’ateliers d’artisans, de ressourceries, de conciergeries, d’ateliers réparation… Comment ?

Adhésion à la monnaie locale lyonnaise “La Gonette”

Les élu·e·s volontaires seront rémunéré·e·s à hauteur de 5% en Gonette. Les équipements municipaux (piscines, musées…) accepteront la Gonette comme moyen de paiement.

Lyon, un territoire zéro chômage de longue durée

Nous participerons à l’expérience « Territoire Zéro Chômage de Longue Durée » dans certains quartiers de Lyon, qui permet d’embaucher en CDI des chômeurs de longue durée pour des missions

Diminution forte de la publicité dans l’espace public

Nous soutiendrons la rédaction par la Métropole d’un RLPI (Règlement local de publicité intercommunal) actant une diminution forte de la présence publicitaire dans notre ville. Cela comprendra notamment la non-autorisation

OBJECTIF 2 :
Une culture émancipatrice et
citoyenne pour toutes et tous

Forte de ses institutions et festivals de renommée nationale et internationale, mais parfois victime de son succès, Lyon doit pouvoir proposer une politique culturelle diverse, exigeante mais aussi accessible. Notre stratégie culturelle s’inscrit dans les principes des droits culturels, en respectant la dignité des personnes, en soutenant les réseaux européens et en promouvant la coopération internationale.

NOS MESURES

Organisation des états généraux de la culture

Nous réunirons les Lyonnais·e·s, les professionnel·le·s et responsables publics pour favoriser l’innovation, la création et l’équilibre territorial des arts et de la culture. Ces états généraux auront vocation à se

Sanctuarisation du budget culturel

Nous affirmerons la culture dans sa dimension de service public : renforcement du fonds d’intervention culturelle pour soutenir les jeunes équipes de création, les innovations culturelles et la culture de

Une fête des Lumières polycentrique, écologique, associant les habitant·e·s et renforcée dans sa direction artistique

Cet événement phare de la culture lyonnaise sera développé de façon équitable dans tous les arrondissements permettant à toutes et tous d’en profiter pleinement.

Étude des opportunités de création de nouvelles structures d’éducation populaire avec les habitant·e·s

Notamment des Maisons des Jeunes et de la Culture, dans le 3ème et le 7ème arrondissements et renforcement les moyens des MJC pour favoriser les projets citoyens.

Simplification de l’accès aux personnes isolées et vulnérables aux établissements culturels

Nous encouragerons les partenariats avec les associations en lien avec ces publics et en mettant à leur disposition des moyens de mobilités.

Mise à disposition aux artistes émergents de davantage de lieux de production

Notamment de friches dans le cadre de l’urbanisme transitoire et encouragement des résidences d’artistes dans les quartiers prioritaires.

Élaboration d’un plan d’action d’éducation artistique et culturelle dans les écoles primaires

Et également avec les collèges en lien avec la Métropole. Des parcours de pratique artistique et culturelle seront proposés en temps scolaire et des résidences d’artistes seront implantées dans les

OBJECTIF 3 :

Favoriser toutes les pratiques sportives

Le sport est à la fois une fête et un spectacle, c’est surtout un terrain d’émancipation, d’éducation et d’apprentissage à la coopération pour celles et ceux qui le pratiquent qui s’inscrit dans les objectifs de la transition écologique à l’échelle de la ville. D’une part, ses bienfaits pour la santé ne sont plus à démontrer. D’autre part, améliorer et renforcer l’accès aux activités sportives correspond à une attente forte des lyonnaises et des lyonnais à laquelle les écologistes auront à cœur de répondre en proposant un sport ouvert, inclusif, gratuit chaque fois que cela est possible, avec des encadrements qualifiés et des infrastructures de proximité, de qualité, respectueuses de l’environnement. Ainsi la notion de service public du sport responsable deviendra une réalité concrète, favorisant la constitution de liens sociaux au service d’une ville sobre, harmonieuse et apaisée.

NOS MESURES

Diagnostic dans le but de rééquilibrer les équipements sportifs et la diversité des disciplines

Nous mènerons une concertation avec les associations et fédérations sportives sur l’ensemble des arrondissements.

Renforcement du soutien aux associations sportives amateurs

Nous favoriserons l’accès au sport à toutes et tous (hommes, femmes, jeunes, séniors, personnes porteuses de handicaps).

Création d’olympiades locales et inclusives du sport

Nous les organiserons en coopération avec les autres communes de la Métropole.

Création de piscines municipales

Nous augmenterons l’offre sportive et créerons des endroits de rafraîchissement pendant les étés (à la Confluence, aux Etats-Unis…), tout en veillant à la création d’espaces favorisant les activités parents /

Accompagnement vers l’éco-responsabilité de nos institutions culturelles et sportives

Nous les accompagnerons pour identifier leurs impacts sur l’environnement afin d’établir d’un plan d’action pour réduire leur empreinte écologique

OBJECTIF 4 :
Coopérer pour promouvoir la
justice environnementale et sociale

Face au défi climatique global, notre ville a les capacités – et donc le devoir – de porter haut et fort un message de justice environnementale et sociale au-delà de ses limites administratives. S’engager pour l’excellence écologique – gage du bien vivre à Lyon comme ailleurs – suppose d’une part de coopérer très étroitement avec des partenaires français ou étrangers ; et d’autre part de valoriser les échanges et l’expérience internationale des Lyonnaises.

NOS MESURES

Participation aux réseaux de villes engagées dans une transition écologique ambitieuse et innovante

Tels que le Conseil Mondial des Maires sur les Changements Climatiques (WMCCC), ou Energy Cities (réseau de villes européennes pour la transition énergétique).

Coopération avec les gouvernements locaux engagés

Pour l’innovation, la redevabilité envers les citoyens et la durabilité, grâce à l’Organisation Mondiale de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) ou la plateforme Apolitical afin de promouvoir une action

Accueil d’une Représentation permanente de la Commission Européenne

Cela permettra aux institutions européennes d’agir au plus près des citoyen·ne·s et des parties prenantes, pour rapprocher l’Europe de la société civile.

Promotion auprès de tous les jeunes des dispositifs de mobilité à l’international

De nombreux dispositifs existent : ERASMUS +, l’Europe pour les citoyens, l’office franco-allemand pour la jeunesse, le corps européen de solidarités, et les associations de jeunes volontaires internationaux, nous accompagnerons

Participation à l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants (ANVITA)

Ainsi qu’au Mayors Migration Council (MMC), et à la Coalition internationale des villes contre le racisme (UNESCO) afin de promouvoir d’une culture de l’hospitalité et de la responsabilité vis-à-vis des

OBJECTIF 5 :
Zéro déchet – zéro gaspillage

En 2016 chaque habitante a produit 568 kilogrammes de déchets. De nombreuses solutions locales existent pourtant pour réduire nos poubelles et atteindre l’objectif zéro déchet, zéro gaspillage. Nous engagerons la ville de Lyon dans cette trajectoire afin de réduire notre impact en suivant le principe des 5R du zéro déchet : refuser, réduire, réparer, réutiliser et recycler.

NOS MESURES

Ouverture d’ateliers de réparation, de réemploi et de conciergerie dans chaque arrondissement

Nous soutiendrons les démarches collectives (entrepreneuriales et d’éducation populaire) qui prônent l’économie circulaire, le réemploi et la réduction de nos déchets aux particuliers mais aussi aux artisans et commerçants de

Création d’un réseau de partenaires zéro déchet

Issus du monde associatif et d’entreprises volontaires, les espaces partenaires seront des lieux privilégiés d’expérimentation (collecte du verre consigné en lien avec la Métropole par exemple). Ces acteurs serviront autant

Mise en place de solutions de prise en charge des biodéchets

Nous proposerons des solutions adaptées à chaque habitat (composteur individuel, composteur collectif ou collecte) et inciterons les particuliers à y recourir. Ces biodéchets nous serviront pour la fertilisation des espaces

Application d’une démarche écoresponsable pour les évènements en partenariat avec la ville ainsi que la restauration collective

Nous bannirons les produits à usage unique (vaisselles en plastique jetable etc.), mutualiserons le matériel et valoriserons les biodéchets. Les établissements publics se montreront exemplaires sur ce point en mettant

Objectif “zéro gaspillage” dans les cantines

Notamment grâce à une réorganisation de la chaîne de distribution de la cuisine jusqu’à l’enfant. Cette économie permettra de financer le passage à des contenants réutilisables et à un approvisionnement

Mise en place de bonnes pratiques pour la gestion des fins de marchés

Nous mettrons en place de partenariats avec des associations pour limiter la perte des invendus et organiserons le tri des cagettes et autres emballages alimentaires, gestion séparée des biodéchets restant.

Accompagnement des habitant·e·s vers ces changements de comportements grâce à un accès à l’information facilitée et à des ateliers d’initiation à de nouvelles pratiques

Pour cela : Nous mobiliserons les acteurs de l’animation et de l’accompagnement social en ce sens (MJC, centres sociaux etc.). Nous organiserons des défis Familles Zéro Déchet qui permettent de